Quand le sport mène au dépassement de soi. 

Si reprendre une activité physique après des mois de sédentarité n'est pas toujours un plaisir, constater qu'elle nous offre les moyens de nous surpasser est une belle source de motivation.

Pour moi, l'essentiel, dans le sport, c'est le dépassement de soi auquel il nous oblige sans cesse. » Cette phrase de Keating parlant à ses élèves dans « Le cercle des poètes disparus » est devenue une formule célèbre tant elle est pertinente. S’obliger pour se dépasser. Jusqu’à ce que l’obligation devienne satisfaction.

Dépasser ses limites est souvent le crédo des grands champions mais cela peut s’appliquer à tous. Ce qui ne veut pas dire aller trop loin mais aller plus loin. La différence est de taille. Il ne s’agit pas de partir courir un 10 km lorsqu’on n’a pas enfilé de baskets depuis des années mais bien d’y aller progressivement afin de pouvoir les courir un jour. D’où l’importance de l’intention, de l’objectif de chacun. Le dépassement de soi vient de là : du but que l’on s’est fixé et des chances que l’on se donne pour l’atteindre

Pour cela, on peut compter sur sa propre motivation quelle qu’elle soit, que ce soit pour améliorer sa santé ou pour simplement se distraire. Mais on peut compter également sur les autres.

Dans cette esprit je vous propose de venir découvrir le section défi sportif, ou nous irons à la rencontre de la nature. 

Au programme :

VTT électrique, Cayak, Randonnées en haute Montagne, Canyoning, Trecking, randonées en montagne, et randonnées en raquettes. 

Le sport est dépassement de soi. Le sport est école de vie » disait l’ancien entraineur Aimé Jacquet. C’est en tout cas une belle façon de mieux se sentir dans ses baskets et donc dans sa vie quotidienne, à la maison comme au boulot. Se surpasser, c’est augmenter sa motivation, sa constance et sa ténacité, mais aussi la confiance en soi. Beau programme, non ?